Les bienfaits de la physiothérapie dans les cas d'incontinence urinaire.


La rééducation périnéale et pelvienne est un champ de pratique spécialisé de la physiothérapie qui est véritablement en essor ces dernières années. En effet, l’incontinence urinaire est un sujet qui demeure rarement signalé au personnel médical par les femmes qui en sont atteintes, étant donnée la gêne que peuvent éprouver ces dernières face à ce problème.

On rapporte qu’environ une femme sur trois sera aux prises avec cette condition à un certain moment de sa vie.1 Bien heureusement, de plus en plus de femmes de tout âge viennent consulter en physiothérapie afin de traiter ce problème.
L’incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire d’urine ayant un impact sur la qualité de vie, allant d’une fuite de quelques gouttes suite à un éternuement jusqu’à l’évacuation d’une quantité importante d’urine en lien avec une envie pressante. À la suite d’une évaluation adéquate et détaillée, la physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale et pelvienne pourra déterminer la cause et le type d’incontinence dont souffre la femme venant la consulter. Il en existe 3 types, soit l’incontinence urinaire d’effort, d’urgence et mixte. (1)

L’incontinence urinaire d’effort chez les femmes

Chez les femmes, l’incontinence urinaire d’effort survient principalement en raison de l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien (muscles sous le rectum et la vessie), généralement suite à un accouchement. Il devient, en général plus fréquent en vieillissant (notamment après la ménopause), car les muscles s’affaiblissent de plus en plus.
Les femmes en surpoids sont également très susceptibles de souffrir de ce trouble.
La rééducation périnéale et pelvienne s’avère très efficace pour résoudre les problèmes d’incontinence urinaire et fécale, de prolapsus de la vessie ou de l'utérus (descente d’organes), ainsi que les douleurs pelviennes. Elle peut également permettre d’améliorer les rapports sexuels.

Il est important de bien comprendre l'anatomie lié à ce trouble.

Qu’est-ce que le périnée ? 

Le périnée est la zone externe du plancher pelvien, qui est un diaphragme musculaire qui contient et soutient les organes et les viscères dans la partie inférieure de l’abdomen comme la vessie, le vagin et le rectum. Il sert à bloquer ou à permettre la miction, la défécation et l’accouchement.

Le périnée est la zone délimitée à l’avant par le pubis, à l’arrière par le coccyx et sur les côtés par les cuisses.
À l’aide d’une approche individualisée, la physiothérapeute guide chaque femme par le biais d’enseignement, d’exercices spécifiques et de techniques manuelles et proprioceptives permettant entre autres le renforcement des muscles du plancher pelvien. (2)

Le programme prévoit une série d’exercices pour le muscle pubo-coccygien et les muscles synergiques, muscles qui collaborent à l’exécution de certains mouvements.

La thérapeute s’assure de la bonne exécution des exercices et peut utiliser certains appareils (appareils de biofeedback et stimulateur musculaire) afin de complémenter les traitements.

Essentiellement, le traitement consiste à effectuer des contractions du plancher pelvien afin d’améliorer la force et l’endurance de celui-ci. Ce faisant, une diminution de la fréquence des épisodes d’incontinence sera rapidement noté.  

De plus, il est aussi intéressant de mentionner que les problèmes de vessie hyperactive sont souvent abordés et peuvent être amélioré avec les traitements.

Ainsi, grâce à un plancher pelvien bien entraîné, l’urètre sera efficacement comprimé et ceci aidera grandement à prévenir les fuites urinaires. 

Aucune femme ne devrait considérer normal le fait de souffrir d’incontinence urinaire : si cette condition nuit à votre qualité de vie, il existe des traitements et n’hésitez surtout pas à venir consulter une physiothérapeute qualifiée ! (1)

Références
1-  http://www.canadiancontinence.ca/pdfs/Incontinence-Une-Perspective-Canadienne.pdf
2- http://www.physiotherapiepourtous.com/symptomes/incontinence-urinaire/